19 septembre 2020
Bonne fête Emilie

Site mis à jour le
19 janvier 2020

 

 

 

 

Plan du site

pour afficher toutes les pages,

cliquer sur "plan du site" ci-dessus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 les crocus au printemps
 chez Jackie CAZALS

 

 

1610232 visiteurs
2159639 pages vues

 

Web herisson5logo

 

 

 BOUSSAC  autrefois

 

 

 en 1921 à Boussac:

  minoteries, 1 entreprise de battage, 1 huilerie, 166 artisans et commerçants, 1 meunier, 1 scieur, 8 sabotiers,

2 écoles (5 classes) 1 école privée de filles

 

 

chiffres de la population: recensements ou "dénombrements"

     en   1846             1872          1896         1911          1 921            1990           1999            2007 

     habitants         955              1011           1349         1398         1217            1652           1604             1412                

        
vues générales de Boussac hier et aujourd'hui


En 1844, George SAND, dans son livre Jeanne donnait de BOUSSAC, l'image suivante:

"Jeté sur des collines abruptes, le long de la Petite Creuse, au confluent d'un autre cours ruisseau rapide, Boussac offre un assemblage de maisons, de rochers, de rues mal agencées et de chemins escarpés qui lui donnent une physionomie très pittoresque...Boussac a le bon goût de se lier si bien au sol qu'on peut y faire une belle étude de paysage à chaque pas, en pleine rue."       

     En 1680, Thaumas de la Thaumassière écrivait:

"Boussac est une petite ville de cent maisons environ, ceinte de hautes murailles, flanquée d'une tour si vaste qu'elle pourrait loger le Roi et sa cour. Il y a trois portes principales. Son château, comme un nid d'aigle, élevé sur un rocher escarpé, passait pour imprenable"

( j'ai détaillé cette partie sur le site  http://marcheursdeboussac.waibe.fr  partie "le saviez-vous)

 

 En 1907, Boussac n'est plus la ville décrite ci-dessus

Elle s'est modernisée. Célestin Raillard, dans Pierre Leroux et ses oeuvres écrivait:

" Le voyageur qui descend à la gare de Boussac, après avoir jeté un coup d'oeil sur les Pierres Jomâtres, se trouve vite arrivé devant la maison qui fut celle de Pierre Leroux. Là, c'est l'ancien foyer des idées nouvelles. En continuant sa route, il traverse la ville, il parvient à l'autre extrémité et il s'arrête en face des débris du château féodal des de Brosse. Là, c'est le souvenir des idées anciennes."

Elle s'est modernisée, oui: ses profonds fossés sont en partie comblés, Boussac a des rues coupées à angles droits, des places, des avenues...Les maisons à pignons sur rues ont disparu peu à peu, ainsi que la chapelle du château, les clochetons de l'église....Au point de vue de l'hygiène, de la salubrité publique, il n'y a assurément qu'à se réjouir de ce nouvel état de choses; on doit féliciter l'administration de la ville d'avoir, avec sagesse, su prendre l'initiative de ces changements et les conduire à bonne fin... ( esquisses de H.de Lavillatte)



Page précédente Page suivante